(B.Pierre/P.Periz)

Si un jour me ramènent
Mes pas au manège,
Pour un tour sous la neige
Sur ces chevaux de bois,

Qu'une nuit me revienne
De mes amours anciennes,
Le souvenir sans peine
Une heure suffira

Je le trouverai un soir
Au détour d'un hasard,
Là où descendent boire
Ses chevaux de bois,

Il se cache quelque part
Mais il a le pouvoir,
De réunir les amants,
Une heure suffira.

Ce manège a cent ans,
Il a vu faire un tour,
A Noël d'autres amours,
Qui mourraient au printemps

Si un jour me ramènent
Mes pas à ta fenêtre
Mon amour je t'emmène
Su ces chevaux de bois

Ce manège a cent ans
Il verra notre amour,
Contre le temps qui court,
Se poser un moment

Le temps s'arrêtera
Ma tête dans tes bras,
Loin de l'éternité
Une heure suffira.


Ваше мнение



Капча

Рекомендуем