Que dire à ceux qui me voient
Fondre en larmes, rire aux éclats
Que ça va, que ça ne va pas
Peu importe le vent tournera.
Que les races qui me croient
Incapables de filer tout droit
Le slalom est le propre de l'homme
Je me plais dans tous mes états.
C'est yin, c'est yang
C'est yin, c'est yang
Je dis à qui veut l'entendre
Que la vie est un coeur à prendre
J'ai le big bang sur le bout de la langue
J'ai le monde au bout de mes doigts.
Peu importe ce qu'on dira
Des eaux troubles où je traîne ici-bas
C'est comme ça, la vie avec moi
Je m'y baigne comme je m'y noie.
C'est yin, c'est yang
C'est yin, c'est yang.
C'est tout, tout, tout, tout,
C'est yin, c'est yang
C'est yin, c'est yang.
Yin, yang,
King Kong.




Ваше мнение



Капча