(Eric Chemouny/David Hallyday)
Tu vois, je rentre a la maison
Mais ne me pose pas de questions
Ce soir mon ciel est bien trop lourd
Pour les sermons et les discours
J'ai retrouve toute ma raison
Et j'ai renvoyé mes démons
Poignarder d'autres coeurs de verre
Je fais le chemin a l'envers
Je voulais juste un peu d'air pur
Calmer le feu de mes blessures
Du vents dans mes cheveux défaits
Je voulais juste respirer
Et m'envoler a tire d'ailes
Que on me dise encore "tu es belle"
Comme font les hommes dans les romans
Maquiller mes lèvres rouge sang, mes lèvres
Rouge sang
Je sais que toute la ville en parle
Qu'on a évite le scandale
Qu'on ma croise dans les hôtels
Qu'on montre du doigt l'infidèle
J'ai enfin soigne mes morsures
Et j'ai apaise mes brûlures
Cette fois je rentre pour de bon
Revoir défiler les saisons
Vingt ans d'amour a domicile
C'est long pour un coeur volatile
Qui ne rêve qu'en technicolor
De grand large et d'île au trésor
Pourtant je rentre a la maison
En attendant que ce poison
Me fasse oublier le passe
Comme on bascule un sablier... Un sablier
Comme on bascule un sablier... Un sablier
Je voulais juste un peu d'air pur
Calmer le feu de mes blessures
Du vent dans mes cheveux défaits
Je voulais juste respirer
Et m'envolera tire d'ailes
Qu'on me dise encore "tu es belle"
Comme disent les hommes dans les romans
Maquiller mes lèvres rouge sang... Mes lèvres rouge sang
Maquiller mes lèvres rouge sang... Mes lèvres rouge sang
Maquiller mes lèvres rouge sang... Mes lèvres rouge sang




Ваше мнение



Капча