Pleure pas, Sophie,
Pleure pas .
Même si les larmes font grandir
Allez, viens sécher ton sourire
Et grandir avec moi
Pleure pas, Sophie,
Pleure pas
Et si mes mots t'ont fait souffrir
Je ne veux plus jamais rien dire
Je veux perdre la voix,
Pour toi
Et que soudain les dieux se déchaînent,
Qu'ils t'offrent des milliers d'amants,
Que tu tiendrais entre tes chaînes,
Et piétinerais en riant,
Et si pour moi tu devenais reine,
Tu serais belle à rendre fou,
Je t'attendrai près des fontaines,
De notre dernier rendez-vous.
Pleure pas, Sophie,
Pleure pas.
Tu ne peux plus me retenir
Je ne veux plus te revenir
Je suis si loin de toi,
Pour moi
Et que soudain les dieux se déchaînent,
Qu'ils t'offrent des milliers d'amants,
Que tu tiendrais entre tes chaînes,
Et piétinerais en riant,
Et si pour moi tu devenais reine,
Tu serais belle à rendre fou,
Je t'attendrai près des fontaines,
De notre dernier rendez-vous.
Qu'ils t'offrent des milliers d'amants,
Et que soudain les dieux se déchaînent,
Que tu tiendrais entre tes chaînes,
Et piétinerais en riant,
Et si pour moi tu devenais reine,
Tu serais belle à rendre fou,
Je t'attendrai près des fontaines,
De notre dernier rendez-vous.
Pleure pas, Sophie,
Pleure pas
Puisque nos vies sont démêlées
Rappelle toi de m'oublier
Je suis si loin déjà
Pour toi
Pleure pas
Pleure pas
Pleure pas
Pleure pas
Pleure pas




Ваше мнение



Капча