(Lavoine/Aboulker)

Relax tellement relax
Etendu dГѓВ©tendu
Pas de tГѓВ©lГѓВ©phone ou fax
Pas de malentendu
Sur le dessus du lit
Je suis ГѓВ  ta merci
Et s'il est trop petit
Glissons sur le tapis

PГѓВ©pГѓВЁre tellement pГѓВ©pГѓВЁre
Pas pressГѓВ© d'arriver
Se laisser la riviГѓВЁre
Gentiment dГѓВ©border
Nager c'est magnifique
MГѓВЄme s'il y a qu' l'ocГѓВ©an
Qui reste pacifique
Et pas pour trГѓВЁs longtemps

Reste sur moi
Que je respire avec toi
Reste sur moi
Que je respire avec joie

Tranquille tellement tranquille
EnchainГѓВ© dechainГѓВ©
Fondu au noir des villes
Ou au blanc des annГѓВ©es
Le souvenirs-parfums
Jamais ne s'ГѓВ©vaporent
Nos transports en commun
Sont de plus en plus forts

Peinard tellement peinard
Que c'est facile ГѓВ  dire
Que c'est joli ГѓВ  voir
Parler et puis pâlir
On aimerait que ça dure
Ce petit val qui mousse
Comme un coin de verdure
Comme une chanson douce

CouchГѓВ© tellement couchГѓВ©
Si l'on prenait la pose
Pour la postГѓВ©ritГѓВ©
Viens qu'on se superpose
Rester trГѓВЁs loin du reste
N'avoir aucune idГѓВ©e
Ce qui compte, c'est le geste
Auguste de s'aimer

Bateau tellement bateau
Mais tellement cool
Nos draps sont nos drapeaux
On est bien dans notre peau
J'ai pas de parapluie
Pour le temps qui s'ГѓВ©coule
Enfants du paradis
EmportГѓВ©s par la houle

Refrain




Ваше мнение



Капча