Je n'arrive plus à te comprendre
Mais c'est peux-être normal
Que l'amour devienne machinal
Et tes mains de moins en moins tendre
Je n'arrive plus à t'atteindre
Il y a comme un goût de soufre
Dans une fissure qui s'engouffre
Et nous empêche de nous rejoindre

On ne trouve plus pour se séduire
Que des plaisirs illusoires
Auxquels on fait semblant de croire
Pour ne pas voir qu'on chavire

Alors on se racroche
À des branches qui se brisent
Alors on se racroche
Jusqu'a un jour lâcher prise
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout

Et puis on continue
Comme on va jusqu'au bout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu

Les années me feront moins belle
Moins désirable à tes côtés
Bien sûr je sais que s'être aimé
Ne rend jamais rien éternel

Mais je n'arrive plus à tricher
À supporter que les passions
Fassent à la compassion
Qu'on ne s'aime plus qu'en pointillés

Alors on se racroche
À des branches qui se brisent
Alors on se racroche
Jusqu'a un jour lâcher prise
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout

Et puis on continue
Comme on va jusqu'au bout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu

Alors on se racroche
Alors on se racroche
Alors on s'habitue
Comme on s'habitue à tout

Et puis on continue
Comme on va jusqu'au bout
Et puis on continue
Même si c'est du temps perdu...




Ваше мнение



Капча