La tГЄte entre deux tempes grises
Et deux mГўchoires bien serrГ©es
Quand mГЄme Г©lГ©gant dans sa ch'mise
Un tantinet mal repassГ©e
Parce que le pauvre n'a plus personne
Ni au grenier, ni en cuisine
Pour jouer l'amante et la bonne
D'une main douce et fГ©minine

Il promГЁne sa quarantaine
Avec l'honneur de n'ГЄtre encore
Qu'un rescapГ© de cette peine
Que ne peut causer que la mort
Il promГЁne son impuissance
De mari injustement libre
ObligГ© d'purger comme sentence
Une perpГ©tuelle absence horrible

Il s'en va la joue presque humide
Et joliment presque rasГ©
D'un pas apparemment solide
Et que l'on suppose Г©branlГ©
Au petit cafГ© du village
Ou se pressent a le consoler
Des tas d'agrГ©ables visages
Au large sourire dГ©vouГ©

Plus il dГ©balle son histoire
Plus les demoiselles charmГ©es
S'agglutinent, viennent s'asseoir
AuprГЁs du grand dГ©racinГ©
Qui comme gГ©nГ©alogie
Ne semble compter qu'une branche
Celle tombГ©e, de sa chГ©rie
De sa dГ©funte, de son ange

Quoi d'plus attrayant qu'un bon veuf
Pour qui une nouvelle vie commence
Qui faute d'avoir un coeur neuf
A l'coeur lavГ© par le silence
De celle qui dort la bouche close
Avec des secrets plein l'cercueil
Et une douzaine de rouges roses
Qu'il lui a piquГ© dans l'orgueil

Avant de fermer le couvercle
Devant la foule dГ©solГ©e
Qui semblait s'Г©trangler avec
Une sympathie dГ©mesurГ©e
Quoi d'plus sГ©duisant qu'un bon mec
Tout déblanchit de tous soupçons
Les ex-Г©poux on les respecte
Surtout en deuil, et en veston

Et c'est la tГЄte entre deux planches
Et deux mГўchoires bien cimentГ©es
Que la p'tite dame toute blanche
Que l'on a tout endimanchГ©e
Avant d'la mettre dans son trou
Et d'l'ensevelir de cette terre
Dont elle doit la pelletГ©e premiГЁre
A son irrГ©prochable Г©poux

Oui c'est la tГЄte sous une pierre
Et le dos rongГ© jusqu'Г  l'os
Qu'elle laisse son bon mari faire
L'Г©loge de leurs si justes noces
Et leur inachevГ© mariage
Pour lequel mainte villageoises
Postulent le feu au corsage
Et le beau minois en extase

Bien entendu il la louange
Sa belle morte bien aimГ©e
Depuis qu'elle s'est changГ©e en ange
Et en vitesse, et en fumГ©e
Jamais personne ne saura
Que leur amour battait de l'aile
La morte est sauvГ©e par le ciel
Le veuf est sauvГ© par le glas




Ваше мнение



Капча