La diffГ©rence
Celle qui dГ©range
Une prГ©fГ©rence, un Г©tat d'Гўme
Une circonstance
Un corps Г  corps
En dГ©saccord
Avec les gens trop bien pensant
Les moeurs d'abord
Leur peau ne s'Г©tonnera jamais des diffГ©rences
Elles se ressemblent, se touchent
Comme ces deux hommes qui dansent
Sans jamais parler
Sans jamais crier
Ils s'aiment en silence
Sans jamais mentir, ni se retourner
Ils se font confiance
Si vous saviez comme ils se foutent
De nos injures
Ils prГ©fГЁrent l'amour, surtout le vrai
ГЂ nos murmures

lls parlent souvent
Des autres gens
Qui s'aiment si fort
Qui s'aiment comme on dit normalement
De cet enfant
Tellement absent
De ce mal du sang qui court
Et tue si librement
Leurs yeux ne s'Г©loigneront jamais par nГ©gligence
Ils se reconnaissent, s'apprivoisent
Comme ces deux femmes qui dansent

Sans jamais parler
Sans jamais crier
Elles s'aiment en silence
Sans jamais mentir, ni se retourner
Elles se font confiance
Si vous saviez comme ils se foutent
De nos injures
Ils prГ©fГЁrent l'amour, surtout le vrai
ГЂ nos murmures

De Verlaine Г  Rimbaud
Quand on y pense
On tolГЁre l'exceptionnelle diffГ©rence

La difference
Quand on y pense
Mais quelle difference




Ваше мнение



Капча