Quant sommes йs tavernes
De ces fors vins buvant
Et ces dames delйs qui
Nous vont regardant

Nature nous semont
D'avoir cњur dйsirant
Adonc conquerons-nous
Oliver et Rollant

A ces gorgues polies
Ces coliйs tirant
Chil oeil vair resplendissent
De biautй souriant

Nature nous semont ...

Li leur maries sont
Envers nous approchant
Adonc jamais ne fussions
Veu tant ne quant




Ваше мнение



Капча