Derrière la rivière du père
On voyait s'agiter la cité
Et faner les fleurs solitaires
Dans les parterres grillagés
Le petit gars là-haut sur sa colline
Venait les contempler en paix...
Ces enfants qui jouent en plein air
Entre la route et la voie ferrée

Ils vont finir par manquer d'air
Ou ils vont s'électrocuter
Le petit gars là-haut sur sa colline
Venait les contempler en paix...

Mais le petit gars ne comprenait rien
Allongé sous les arbres il se trouvait bien
Attendant tranquille la récolte du vin
A quoi servent leurs belles manières
Si leurs mots sont empoisonnés
A quoi servent leurs têtes fières
Puisqu'ils marchent le dos courbé

Le petit gars là-haut sur la colline
Venait les contempler en paix.
Derrière la rivière du père
On voyait s'agiter la cité
Et tourner les ogres d'affaires
Dans les tours de verre climatisées

Le petit gars là-haut sur la colline
Venait les contempler en paix...

Mais le petit gars ne comprenait rien
Allongé sous les arbres il se trouvait bien
En attendant que cuise son pain.

Mais le petit gars ne comprenait rien
Où s'en vont mourir ces pauvres pantins
Allongés sous les arbres ils seraient si bien
Attendant tranquilles que coule le vin.




Ваше мнение



Капча