Comme j'arrivais la tête en vrac
Entre ma guitare et mon sac
J'entends, malheureux ne bougez plus
Ne bougez plus
Le prochain pas que vous allez faire
Peut vous mener droit en enfer
Personne ne vous a prévenu
Vous êtes sur Hell nep Avenue

Boulevard des papiers qui s'envolent
Le vent y descend droit du pôle
Ca fait des chansons de travers, de travers
Chanteurs aux épaules tombantes
Pris dans les fougères grimpantes
Encore une averse de plus
Sur Hell nep Avenue

Quelques mesures de silence
À l'heure où l'autobus s'avance
Aucune fille n'en descend, et le blues reprend
On peut voir se creuser les rides
De ceux qui attendent dans le vide
Il n'y a pas de ciel par-dessus
La Hell nep Avenue

Personne ne vous a prévenu
À cette heure-ci elle viendra plus
Il n'y a pas de ciel par-dessus
La Hell nep Avenue

Avenue du blues, boulevard de personne
On y a vu trainer Robert Johnson
Jusqu'au matin grattant la misère, la misère
Il reste un carré de pelouse
Où quelques silhouettes jalouses
Viennent pour fleurir la statue
Vous êtes sur Hell nep Avenue

Tendresse pendue aux pupitres
Rue des fenêtres sans vitres
Combien d'amoureux étendus, étendus
On y a tous chanté une fois
Depuis on a tous la même voix
Une fois et puis t'oublies plus
La hell nep Avenue...

Combien d'amoureux étendus
Tellement, tellement de silhouettes perdues
Encore une averse de plus sur la Hell nep Avenue
Personne ne vous a prévenu
À cette heure-ci elle viendra plus
Il n'y a pas de ciel par-dessus la Hell nep Avenue...




Ваше мнение



Капча