(R.Seff / D.Seff, A.Red)

elle monte dans sa chambre
il fait encore jour
dans les champs y a les enfants qui courent
elle sent tous ses membres
et son coeur si lourd
et si peu d'amour

encore un jour
encore une nuit
une vie sans lui

puis elle laisse retomber
son tablier
tout jauni par les foins
frotte ses yeux cernés
et le cale de ses mains
c'est bientôt Juin

ici
encore un été qui va venir
pour rien
sans lui
les blés vont grandir
sans lui
pour rien
les blés vont mûrir
et elle va déjà un peu vieillir
pour rien
sans lui
ici
la guerre est si loin

elle reste longtemps
assise à sa fenêtre
elle attend de le voir peut-être
puis très lentement
elle relit ses lettres
elle relit ses lettres

ici
encore un été qui va venir
pour rien
sans lui
les blés vont grandir
sans lui
pour rien
les blés vont mûrir
et elle va déjà un peu vieillir
pour rien
sans lui
ici
la guerre est si loin




Ваше мнение



Капча