(D. Seff / R. Seff)

Tous ces gens qui passent autour de moi
Dans la ville
Ces gens qui courent et qui marchent au pas
Ou vont-ils
Est-ce le vent qui les pousse
Vers d'invisibles rêves
Que voient-ils au bout de leur course
Quand le brouillard se lève

Réponds-moi, je t'attends, je t'attends, je t'attends

Tous ces gens qui se serrent dans leurs bras
Sur leurs coeurs,
Qui n' savent plus ce que c'est d'avoir froid
D'avoir peur
Est-ce la terre qui retient leurs pas
Ou le ciel qui est trop lourd
Ils marchent à l'écard du hasard
Que savent-ils de l'amour

Cent fois, sans toi
J'ai cherché ma route
Sans foi ni loi
Seule avec mes doutes
Je t'attends
Je t'attends, je t'attends, je t'attends

Cent fois, sans toi
J'ai cherché ma route
Sans foi ni loi
Seule avec mes doutes
Cent fois, sans toi
Le coeur en déroute
Sans foi ni loi
J'ai perdu ma route
Je t'attends
Je t'attends, je t'attends, je t'attends




Ваше мнение



Капча